Ouvrir un compte titres aux USA

Ouvrir un compte titres aux USA

Ça y est, je viens d’ouvrir un compte titre  chez Interactive Brokers (IB). Ça fait longtemps que je pensais ouvrir un compte chez un broker américain, mais là, je suis enfin passé à l’action.

A noter que maintenant, tout le processus est en français, ce qui a largement simplifié les choses. Et malgré tout, cela reste un peu ardu (compter une bonne heure)  : beaucoup d’écrans à remplir, des scan de documents à envoyer, et enfin, faire le virement qui va me permettre, enfin, de trader les actions américaines, australiennes et européennes hors Euronext (c’est-à-dire hors France, Portugal, Hollande et Belgique) à tes tarifs acceptables.

Actuellement, j’ai un PEA, je suis chez Binck, et j’y reste. Je suis satisfait du service et je me suis habitué à leur nouvelle plateforme qui est très bien. Par contre, j’ai également un compte titres ordinaire chez Binck que j’envisage de transférer chez IB si je suis satisfait des services offerts. Je ferai un article sur ce sujet, le temps de me familiariser avec l’interface du site IB.

Pourquoi choisir Interactive Brokers : En fait, j’ai hésité entre eux et Degiro, le broker européen (anciens de Binck) dont les tarifs sont très concurrentiels. Il n’y a pas de montant minimum pour ouvrir un compte, alors qu’il faut 10 000 $ minimum chez IB qui, de plus,  obligent à passer un nombre d’ordres minimums mensuels. Il faut dépenser au moins 10 $ en commissions (ce qui n’est pas le cas chez Degiro). Sinon, ils prélèvent la différence. En ce qui me concerne, chez Binck, je n’ai quasiment pas tradé en août, mais j’ai quand même dépensé 17.50 de commission sur mon PEA ! donc, ça ne m’inquiète pas vraiment.

Alors pourquoi ouvrir un compte chez IB ?

D’abord, j’avais envie d’avoir un compte en devises (en l’occurrence, en dollars). Il faut dire que les news concernant l’Euro ne sont pas très bonnes, et ça me permettra de protéger une petite partie de mes avoirs.

Les tarifs sont vraiment très faibles (environ 1$ par transaction pour les actions US). De plus, ils ont une solidité financière garantie par des capitaux propres de plus de 5 milliards de dollars détenus à 16% par la société, et pour le reste par leurs employés et leurs filiales, et une longue existence (création en 1977). Et enfin, ils sont en tête, pour la sixième année consécutive, du classement Barron’s du meilleur courtier en ligne et d’autres récompenses.

Et puis, on peut s’ entraîner sur un portefeuille virtuel (paper trading)

_______________________________

Merci de me laisser vos commentaires ci-dessous.
Et pour recevoir gratuitement mon livre « SCPI – L’immobilier zen » et être averti dès qu’un nouvel article sera publié, remplissez le formulaire ci-dessous. Je ne donnerai votre adresse mail à personne d’autre : je hais les spam au moins autant que vous.

couverture-3d-livre-v2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *